Salutations du directeur général

À l’exception d’un bref moment où il faisait partie du CA, Phil Lander est en poste depuis octobre 2003. Il est réflexologue diplomé depuis 1981 et a son bureau de réflexologie à Vancouver.

Chères collègues.
Je suis de retour d’Halifax où j’ai pu participer à la 29e conférence annuelle de l’ACR. Quelle belle expérience de renouer avec des ami.e.s et de faire la connaissance de nouveaux membres.

Certains membres m’ont affirmés leurs satisfactions à savoir que l’ACR semble sur la bonne piste. Les membres que j’avais rencontrés aux chapitres de Niagara Falls et de Toronto m’ont aussi témoigné leurs satisfactions.

Cette satisfaction se manifeste dans l’augmentation des nombres de membres, la bonne gérance de l’ACR et que la dette sera éliminée par l’an prochain. Un avenir prometteur semble couler sur les lèvres de la membriété.

Les six résolutions spéciales provenant de l’exécutif a reçu un grand appui des membres présents à la conférence ainsi que les membres votant par procuration. Cet appui va permettre de baliser la direction que l’ACR doit prendre avec prudence mais avec élan. Un effet que nous verrons sous peu c’est que l’ACR va fonctionner à part de l’école de formation.

Tous ces changements seront implantés méthodiquement et soigneusement. La communication est vitale et nous emprunterons tous les moyens électroniques et autres pour bien tenir nos membres au courant des événements. Cette communication se fait dans les deux sens. La communication dans les chapitres sera importante dans toute cette diffusion des informations pertinentes à leur membre.

Il va sans dire que les membres doivent s’impliquer aux divers niveaux de leur association. Simplement dit, nous ne pouvons pas continuer à grandir sans bénévolat. Les bénévoles seront témoins de support, formation et de la camaraderie. Le bénévolat n’exige pas une vaste expérience pour y accéder. Alors si vous voulez vous impliquer, je vous prie de me rejoindre au courriel suivant : [email protected] À l’aube de l’année 2006, je me sens tout à fait privilégié de faire partie de l’ACR. La réflexologie, cette médecine douce commence à prendre sa place dû au Canada voire le monde entier. L’ACR est heureuse de contribuer et faire sa part dans cette belle science qui est la nôtre à faire croître et à partager.

Bien le vôtre…Fil